Liquidation

Liquidation.

Liquidation totale tout doit disparaître avant inventaire.
On efface on recommence. On s’efface on retourne à la case départ. On repose les mêmes questions car elles n’ont toujours pas de réponse. On repose les mêmes questions car elles n’ont toujours pas de sortie. On retourne toutes les caisses et on cherche. Les registres ne sont pas à jour. Impossible de savoir. Impossible de comparer. Impossible de penser. Puisqu’il n’y a pas de liste, il n’y a pas de preuve. Pas de preuve alors rien existe.

Liquidation totale avant inventaire.
Qu’on vide les placards et qu’on y voit plus clair. Qu’on puisse vérifier les étiquettes et les étagères. Qu’on vérifie les trous de souris dans les murs. Peut-être un vol. Peut-être un oubli. Une erreur d’étiquetage. Une procédure non appliquée. La faute à pas de chance. Externalité négative. Marge de manoeuvre inexistante. La dernière révision des engins est expirée depuis longtemps. Les extincteurs doivent être vérifiés. Tout de suite maintenant.

Liquidation totale tout doit disparaître.
Pompier pyromane en puissance. L’extincteur n’a pas été vérifié depuis longtemps et c’est bien dommage. Qu’on crie au feu à l’incendie à la flambée à l’autodafé. Au meurtre par le vide incendiaire. À la tactique de la terre brûlée. À la mémoire ainsi réduite en cendres. À l’oubli qui ainsi se répand dans les bronches et les poumons. Qui vient noircir les organes les uns après les autres. Qui vient encrasser les artères et finalement le coeur quand les battements n’en peuvent plus de se succéder. Qu’on arrête le pyromane qui depuis tout ce temps s’est débarrassé de toutes les preuves possibles. Le pyromane a la réponse.

Le pyromane est coupable.
Liquidation totale jusqu’à écoulement du stock.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *